Lorsque vous prévoyez de lancer une communication vers vos publics cibles, est-ce que vous prenez toujours le temps de vous interroger sur votre intention?

En d’autres termes, savez-vous vraiment quel est l’objectif de votre communication? En avez-vous évalué la réelle justification? Est-ce que vous avez posé l’essentielle question : pourquoi? Parce que derrière toute communication, il doit y avoir une intention.

Pourquoi, c’est la question plate du processus de préparation d’une communication. La question qui tue, la question rabat-joie. Celle qui oblige à vous arrêter pour vraiment mesurer l’importance de ce que vous vous apprêtez à communiquer, à évaluer la pertinence de la communication projetée. Et, de ce fait, c’est la question qui est le plus souvent escamotée.

Identifier les «qui» et «à qui», les «où» et «quand», c’est simple. Le «comment», c’est le plus enthousiasmant. C’est tellement facile et plaisant d’envisager tous les moyens disponibles pour communiquer; tout le monde a son idée sur le «comment».

Mais quand vient le temps d’aborder le «pourquoi», c’est une autre paire de manche. Le «pourquoi» vous invite à analyser, à évaluer, à valider vos objectifs, à vous remettre en question, à justifier. Pour beaucoup, c’est lancinant et pénible pour ne pas dire emmerdant.

Or, les réponses à cette question sont celles qui guideront toute votre démarche ou vous inviteront au contraire à retenir votre élan. En effet, si vous pouvez répondre clairement au «pourquoi» et identifier précisément votre intention, vous pourrez mieux identifier les «qui», «à qui», «où», «quand» et surtout «comment». Bref, tout sera tellement plus simple.

Si vous communiquez seulement parce que vous croyez qu’il faut communiquer ou qu’on vous dit qu’il faut communiquer, sans intention définie, vous risquez non seulement de minimiser votre impact immédiat mais aussi de banaliser l’ensemble de vos efforts de communication auprès de vos publics cibles, incluant les médias. Je vois d’ailleurs trop souvent des occasions ratées ou de bonnes idées potentielles gaspillées parce qu’il n’y avait pas d’intention claire derrière la communication.

Il est important de communiquer, certes, et régulièrement. Mais sans intention précise, la communication perd toute pertinence.

La première question, et la seule vraiment importante que vous devez vous poser avant de lancer une communication, c’est : pourquoi? Si vous ne pouvez y répondre, c’est qu’il est préférable de ne pas vous engager dans cette action de communication ou d’y réfléchir davantage.

Vous avez besoin d’aide pour préciser votre intention de communication? Je peux vous aider!

Privacy Preference Center